Twitter RSS YouTube Flickr
Chemin Néocatéchuménal

Familles en mission

En 1985 Kiko, Carmen et le Père Mario ont présenté un projet à saint Jean-Paul II, accueilli par lui avec un grand enthousiasme, pour ré-évangéliser le nord de l’Europe par l’envoi de familles missionnaires accompagnées d’un presbytre. En 1986, le Pape a envoyé les trois premières familles, une au nord de la Finlande, une autre à Hambourg (Allemagne) et la troisième à Strasbourg (France). En 1987 furent envoyées les trois premières familles aux «  Pueblos Jovenes » du Pérou en Amérique Latine.

Le 30 novembre 1988, Jean-Paul II est arrivé en hélicoptère au Centre International du Chemin Néocatéchuménal à Porto San-Giorgio pour envoyer 72 familles partout dans le monde. « Eglise Sainte de Dieu, tu ne peux pas faire ta mission, tu ne peux accomplir ta mission dans le monde sinon à travers la famille et sa mission ». « La Sainte famille n’est autre chose que ceci: la famille humaine en mission divine. Famille en mission, Trinité en mission. Vous devez aider la famille, vous devez la protéger contre toute destruction », a dit ce jour-là Jean-Paul II.

Depuis lors, environ 1800 familles ont été envoyées par les derniers Papes dans les cinq continents pour évangéliser en donnant leur témoignage de vie Chrétienne à l’image de la Sainte Famille de Nazareth, dans les différentes taches missionnaires.

Il s’agit de familles qui, après avoir vécu des années dans cet itinéraire de formation post-baptismal, plusieurs d’entre elles ayant été reconstruites, sont reconnaissantes de l’œuvre de salut que Dieu a opéré en elles. Ces familles, la plupart avec plusieurs enfants, se proposent de partir en mission en quittant le confort de leur pays d’origine. Elles partent en mission là où les évêques voient le besoin d’un témoignage d’une famille chrétienne ; elles vivent et s’enracinent dans les églises locales et réalisent différentes taches évangélisatrices en participant à l’implantation de nouvelles communautés chrétiennes.

Dans les Statuts du Chemin il est mentionné que la mise en œuvre du Chemin Néocatéchuménal peut être aidée par des familles en mission qui, à la demande des Évêques, s’établissent dans des zones déchristianisées, ou bien là où s’avère nécessaire une « implantatio ecclesiae« . (Art. 33 [Familles en mission], Statuts du Chemin Néocatéchuménal, 11 mai 2008).