Mario Pezzi

Mario Pezzi

Mario Pezzi

Mario Pezzi est né à Gottolengo (Brescia, Italie) le 19 septembre 1942, et est le troisième de cinq enfants. Il est entré au séminaire des Missionnaires Comboniens à l’âge de dix ans. Après son noviciat, il a été envoyé par ses supérieurs à Rome au Scolasticat international et a étudié la théologie à l’Université pontificale Urbaniana. Il a été ordonné prêtre le 19 mars 1969 et a commencé son doctorat en théologie dogmatique à l’Université Pontificale Grégorienne avec le professeur P. M. Meyer.

La même année, il rencontre Kiko et Carmen, initiateurs du Chemin Néocatéchuménal, et assiste à la dernière catéchèse dans la paroisse Nativité à Rome. En janvier 1970, il reçoit la catéchèse du Chemin dans la paroisse de San Giovanni di Dio, où il développe le service pastoral, en faisant partie de la première communauté néocatéchuménale de cette paroisse. Voyant dans le Chemin une espérance pour le catéchuménat dans les missions en Afrique, surtout après l’expérience tragique des massacres parmi les chrétiens au Burundi, il a obtenu la permission des Supérieurs de faire une expérience en tant qu’itinérant du Chemin en vue de la mission en Afrique. En septembre 1970, il a interrompu ses études de doctorat et a été envoyé par Kiko et Carmen pour commencer le Chemin dans deux paroisses dans les diocèses de Brescia et de Milan, et en janvier 1971 à La paroisse de San Leone à Catane.

En 1981, avec une lettre du Supérieur général des Comboniens, il est envoyé comme Combonien itinérant pour commencer le voyage à Khartoum (Soudan), le cœur des missions comboniennes, puis, en mars 1982, à Kampala (Ouganda). À partir de cette année-là, il a effectué de nombreux voyages en Afrique : il a rendu visite à divers évêques au Kenya et aux familles en mission en Côte d’Ivoire, au Cameroun et en Zambie, ainsi qu’aux séminaires Redemptoris Mater de Kitwe (Zambie), Douala (Cameroun), Dar es Salaam (Tanzanie), Goma (Congo) et Morondava (Madagascar). Il a également rendu visite à plusieurs évêques d’abord en Angola, puis au Mozambique pour ouvrir le Chemin. Il est allé dans Bangui (République centrafricaine) et à Bujumbura (Burundi)

Depuis 1982, il est appelé à faire partie de l’équipe responsable du Chemin Néocatéchuménal avec Kiko et Carmen, à plein temps, en les accompagnant dans les relations avec les Papes, le Saint-Siège, les évêques, dans les démarches, dans les convivences mondiales des Itinérants, et dans les voyages et rencontres internationales, jusqu’à ce jour. En 1992, la Nouvelle Direction des Missionnaires Comboniens l’a invité à rejoindre l’Institut ou à être incardiné dans le diocèse de Rome. Lorsqu’il a quitté l’Institut, le cardinal-vicaire, Mgr Camilo Ruini, l’a accueilli comme prêtre catéchiste itinérant.

Avec l’approbation des statuts en 2002 ad experimentum, et en 2008 définitivement, il a été nommé par le Saint-Siège, prêtre de l’équipe internationale avec Kiko et Carmen (avant sa mort).