Lycée à Macao de la Congrégation pour l’Evangélisation des peuples.

La Congrégation pour l’Evangélisation des peuples a institué officiellement le Collège Redemptoris Mater pour l’Evangélisation d’Asie, don le siège est à Macao, confiant la réalisation au Chemin Néocatéchuménal.

Le Collège a été institué avec le décret signé par le Cardinal Fernando Filoni, préfet de Propaganda Fide, le dernier 29 juin, après l’audience avec le Pape François. Le « Collège Redemptoris Mater pour l’Asie » ouvrira ses portes en septembre, avec un premier noyau d’étudiants provenants de diverses nations du monde. L’initiative vise à répondre l’appel de Jean Paul II qui, dans la lettre encyclique Redemptoris Missio, indiquait le continent asiatique comme un domaine territorial, « vers lequel ils auraient à s’orienter principalement la missio ad gentes » (n.37), et au désir du Pape François qui, dans l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium, invite l’église à « sortir » pour annoncer toujours l’Evangile. Comme on peut en déduire dans le statut, le Collège depend directement de la Congrégation pour l’Evangélisation des peuples, maintiendra les contacts avec l’évêque local et pourra avoir des sections dédiées dans d’autres lieux ou pays. Il s’agit en fait d’un « séminaire majeur de l’Eglise, une communauté éducative qui jouit de personalité canonique et devra obtenir personalité juridique selon les lois du pays » dans lequel se trouve le lycée.

Le Collège a le but de préparer les futurs prêtres pour l’évangélisation en Asie, en leur accompagnant et enseignant « la vie de prière et aux vertus théologales et cardinales, avec un sérieux engagement dans les études philosophiques et théologiques et à une action d’évangélisation itinerante.

Les prêtres formés dans le lycée « pourront être envoyés, sous le jugement du préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des peuples, dans les diocèses qui le demandent », dans des divers territoires et pays asiatiques, selon les besoins pastoraux de ceux qui le demandent. « Dans telle mission évangélisatrice -on souligne- les prêtres pourront être aidés de familles au complet, formées au Chemin Néocatéchuménal, aussi disposées pour être envoyées ».

La formation dans le Collège se configure selon les indications du magistère de l’Eglise, pendant que la filière de formation des séminaristes comprend la participation directe et personnelle dans le Chemin Néocatéchuménal. En plus, selon l’identité spécifique du Collège, l’étude proposé aura une connotation propre dans le plan d’être missionaire »: « Aux élèves -on peut lire dans le Statut- on les aide à souligner la dimmension missionaire inhérente aux diverses thématiques de théologie, de façon que, même au niveau intellectuel, ils soient appropriés et préparés pour s’intégrer dans la mission universelle confiée par le Christ aux apôtres ». Le Collège est confié, particulièrement à deux protecteurs: Marie, Mère du Redempteur, et Saint Joseph, Gardien de la Sainte Famille de Nazareth. En outre, il se célébréra « avec une solemnité particulière la mémoire des saints de l’Eglise d’Asie ».

IT: l’Osservatore Romano

ES: Agenzia Fides