L’équipe international du Chemin Néocatéchuménal se trouve en faisant des diverses convivences qui marquent la rentrée. Au cours des mêmes, le dernier vendredi 20 septembre matin, Kiko Argüello, María Ascensión Romero et le P. Mario Pezzi, ont eu une audience privée avec le Pape François au Vatican.

L’initiateur du Chemin, Kiko Argüello, a voulu remercier personnellement au Saint Père l’ouverture à Macao (Chine), du nouveau Collège Redemptoris Mater en Asie, dépendant de Propaganda Fide et désiré spécifiquement pour le Pontifice lui-même.

Argüello a offert un dessin à sa Sainteté -réalisé par Kiko lui-même pour l’occasion- de Saint François Xavier, protecteur des missions, le grand apôtre de l’Asie, qui est mort aux portes de la Chine, et dont le bras intact se vénère précisément à Macao, le lieu élu pour le nouveau Redemptoris Mater en poursuivant l’oeuvre d’évangélisation que l’Eglise mène depuis cinq siècles. Le Saint Père a accueilli le dessin de Saint François Xavier avec allégresse et gratitude.

Plusieurs jours avant, la fin de l’Audience Générale du mercredi 18 septembre, le Pape François a voulu connaître et dire bonjour personnellement aux formateurs et séminaristes de cet Redemptoris Mater avant de leur départ à Macao. Sa Sainteté les a encouragé avec ces mots: « Je vous aime beaucoup! Il vous attend une mission très importante en Asie! Courage, en avant! ».

Le Pape a remercié Kiko Argüello la mission évangélisatrice du Chemin: « Je suis très content car vous faites ce qui est le plus important pour l’Eglise, évangéliser, y vous le faites pas avec prosélytisme, mais à travers des témoignages ».

En même temps, il a souligné l’importance de la présence des familles en mission, qu’avec leur témoignage attirent les paiens et les éloignés de la foi.

François a accueilli avec joie la proposition de Kiko d’un nouvel envoi de familles en mission, qui aura lieu l’année prochaine.

A la fin de l’Audience, qui s’est devéloppée dans une atmosphère de grande concorde, François a encouragé Kiko à aller de l’avant, et a tout le Chemin Néocatéchuménal à continuer à annoncer l’Evangile.