Rome, 06/10/2018

Comme l’a annoncé le Bureau de presse du Vatican ce samedi 6 octobre, le Pape François a nommé consultrice du Dicastère pour les Laïcs la Famille et la Vie à Marie Ascensión Romero Antón, membre de l’équipe internationale responsable du Chemin Néocatéchuménale.

Maria Ascensión Romero Antón rejoint l’équipe internationale du Chemin néocatéchuménal en janvier 2018, après la mort de la co-initiatrice du Chemin, Carmen Hernández, et après la demande du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie du Saint-Siège, comme le prévoient les Statuts du Chemin

L’initiateur et le responsable de l’équipe, Kiko Argüello, le prêtre de celui-ci, le P. Mario Pezzi, et Maria Ascension Romero, remercient le Saint-Père pour cet honneur et lui manifestent encore une fois leur proximité et leur communion.

María Ascensión Romero
María Ascensión Romero

Mª Ascensionión Romero Née le 27 mai 1960 à Tudela, en Navarre (Espagne). C’est la troisième de quatre frères et elle a étudié au collège de la Compagnie de Marie (le même dans lequel elle s’est formée Carmen Hernández).

Plus tard, elle a déménagé à Soria pour étudier la licence d’eseignant et là, à ses 19 ans, elle a connu le Chemin Néocatéchuménal. À la fin de l’université, elle est retourné à Tudela et a rejoint la première communauté Néocatéchuménal dans la paroisse de Saint Jorge.

En 1983, elle a réussi les concours d’enseignant à Madrid et elle a déménagé là-bas pour travailler comme enseignante à plusieurs collèges de la capitale pendant neuf ans, rejoignant une communauté de la paroisse madrilène de Santa Catalina de Siena. En 1987 elle a senti l’appel à l’évangélisation, ce qui confirme en août 1989 au terme de la Journée Mondiale de la Jeunesse à Santiago Compostelle, avec saint Jean-Paul II, à la rencontre des vocations que le Chemin Néocatéchuménal a célébré à Saragosse.

En 1992, elle a été envoyée comme itinérante à l’ex-Union soviétique, où elle a séjourné pendant 25 ans dans des endroits comme la Biélorussie, le Kazakhstan et la Russie. En 2002, avec le reste de sa communauté, elle a conclu l’itineraire Néocatéchuménal et solennellement elle a renouvelé les promesses baptismales pendant la veillée pascale dans la cathédrale de La Almudena, présidée par l’Archevêque à cette époque de Madrid, le Cardinal Rouco Varela.