Ville de Panama, 22/01/2019

Le Chemin Néocatéchuménal sera présent à la JMJ du Panama. Depuis quelques jours, des jeunes provenant de diverses parties du monde ont commencé à atteindre le pays, et beaucoup d’autres  le feront ces jours-ci pour rencontrer le Pape François.

On calcule environ 25000 jeunes du Chemin  qui participeront aux manifestations centrales et à la traditionnelle Rencontre Vocationnelle que le Chemin tiendra le lundi 28 prochain, comme conclusion à ce JMJ.

Les jeunes sont en pèlerinage par divers pays d’Amérique centrale et des villes du Panama lui-même. Ils réalisent dans les rues de vraies « missions populaires » dont ils font l’annonce de l’Évangile, le Kérygme, c’est-à-dire la Bonne Nouvelle, et donnent leur expérience personnelle de leur rencontre avec Jésus Christ. À leur tour, chantent les chants du Chemin et dansent, invitant tous ceux qui le désirent à participer et se joindre à eux.

La plupart de ces jeunes viennent des Amériques, et en particulier d’Amérique centrale, de pays où les taux de violence et de criminalité sont élevés. Là, le Chemin, -vécu dans de petites communautés- a aidé et continue à aider tant d’entre eux à faire face à cette situation. L’écoute du Kérygme et l’initiation chrétienne qui est le Chemin aide les frères à demeurer dans la foi et ne pas faiblir devant ces situations. L’expérience vécue à la première personne du pardon et du salut est celle qui ces jours-ci portent et partagent au Panama

Malgré les difficultés qu’ils rencontrent, les jeunes ont ainsi répondu à l’appel de François, qui veut à son tour rencontrer et soutenir les jeunes d’Amérique centrale dont il connaît bien les souffrances.

Plus de 8.000 jeunes de l’Amérique Centrale

Comme il ne pourrait en être autrement, les plus nombreux viennent d’Amérique centrale et des Caraïbes : plus de 8000 jeunes. En provenance du Costa Rica, 1500 Nicaragua 1500, El Salvador 1046, Honduras et Guatemala 1500 et 244, respectivement. Et de la République dominicaine 250.

Environ 3400 personnes viendront du même Panama. Une centaine d’entre elles viendront des Antilles néerlandaises.

En provenance d’Amérique du Sud 4320 participants. 2200 jeunes du Brésil. Du Chili 500, Pérou 250, Colombie 300 et Équateur 700. Argentine 120 pèlerins, du Venezuela 120 et de Bolivie 150.

De l’Amérique du Nord environ 5.000. Des Etats-Unis plus de 4.000, du Porto Rico 300. Du Mexique environ 400 et 40 du Canada, entre autres.

De l’Océanie viennent 300, en particulier 250 de l’Australie et le reste de Kiribati, un archipel situé dans la zone centrale ouest de l’océan Pacifique.

De l’Europe viendront 1.000 jeunes. Environ 300 jeunes de l’Italie et 760 d’Espagne. Du Portugal arrivent au Panama 120 jeunes. D’Allemagne 80, Islande 14, France 40 et de Pologne 250 jeunes.

A tous, il faut ajouter des milliers d’autres qui appartiennent au Chemin et viennent à travers d’autres groupes.

Rencontre Vocationnelle

Comme c’est la tradition dans chaque JMJ, le Chemin célébrera une Rencontre Vocationnelle pour recueillir les fruits, après l’écoute des nombreuses paroles que le Saint-Père offrira aux jeunes ces jours-ci.

L’équipe internationale du Chemin, composée de Kiko Argüello, Ascensión Romero et le P. Mario Pezzi,  guidera la rencontre. Ils y participeront également des centaines de catéchistes itinérants, prêtres et familles en mission.

La rencontre aura lieu le lundi 28 au Stade Rommel Fernández, où le Pape François rencontrera les volontaires des JMJ la veille de son retour à Rome.

Pour le moment, 5 cardinaux et 19 évêques ont confirmé leur présence.

La Rencontre se compose de divers actes : la présentation des jeunes venus des différentes nations, ainsi que les cardinaux et les évêques; la proclamation d’un Evangile; l’annonce du Kérygme et l’appel vocationnel au presbytérat, à la vie consacrée, ou aux familles elles-mêmes à aller en mission là où cela est nécessaire.

La Rencontre est le sceau final de tout le pèlerinage que les jeunes ont expérimenté pendant des jours et aux moments vécus auprès du Saint-Père.

Le Chemin Néocatéchuménal au Panama

Il y a 130 communautés au Panama du Chemin, la plupart viennent de Panama City, la capitale, de 20 paroisses. De 8 diocèses dont dispose l’Eglise au Panama, le Chemin est présent dans sept d’entre elles.

Le Chemin est arrivé dans le pays en 1975 par les itinérants Rino Rossi, Nativité Aramburú et le P. Emiliano Jiménez.

Depuis 1990, l’équipe responsable de la nation est formée par Javier Cuartero et Sandra Samperi, et depuis 2005 dans l’équipe il y a aussi le P. Miguel Chiner.